Trois nuits dans la vie de Berthe Morisot

Berthe en mars

La belle bergère couchée de notre calendrier annonce la couleur de ce mois de mars avec la mise à l’honneur de Berthe Morisot, à travers l’ouvrage de Mika BiermannTrois nuits dans la vie de Berthe Morisot.

L’occasion de partager le coup de cœur du libraire.

Trois révolutions.

La première, la Grande, est politique, c’est celle de 1789. Elle est belle et bien révolue, suffisamment lointaine pour qu’on la moque. Qui la regrette encore d’ailleurs sinon ce zombie socialiste de Courbet ?

La seconde est picturale et fait forte impression. On a ouvert les volets et fait entrer la lumière, et comme ça n’a pas suffi, on est sorti, sur le motif comme on dit, l’épaule endolorie par le poids du chevalet mais la veine battante d’un être de chair, bien vivant. Le matos est lourd à trimballer, certes, mais la révolution n’est pas un dîner de gala.

La troisième enfin, est intime ; et carrément sexuelle. On prend les choses en main, on le déshabille et on lui dit quoi faire. Et puisqu’il passe son tour et qu’on fait ce qu’on veut avec ses cheveux, on est généreuse, on invite, on partage…

La poésie rustique de Mika Biermann diffuse généreusement le fumet de cette aventure, et c’est l’odeur de la vase qui nous tourne la tête, et un chou-rave croqué cru qui nous ouvre l’appétit.

Pierre

CATEGORIES:

Gueuleton

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *